[J'ai testé #7] Une application sportive au banc d'essai : Décathlon coach

21 nov. 2016

Dans la blogoshare du mois de mai, je vous expliquais que j'avais découvert l'application Décathlon coach grâce au blog I am a lady rider. Après quelques mois de test, je viens vous en reparler.

Pourquoi j'utilise une application sportive ?

Je vous l'ai déjà raconté, le sport et moi, ça fait environ quinze mille... Mais depuis cet été, j'ai décidé de trouver un intérêt au fait d'avoir été expatriée en Savoie en profitant des paysages et des nombreux coins de balade afin d'occuper mes mercredis après-midi, quand je ne travaille pas. J'utilise donc cette application pour avoir un bilan de mes balades et randonnées  (temps, distance, altitude, dénivelé...). 
Et puis, évidemment, il y a l'équitation, le sport que je pratique le plus. Mais je ne prends jamais mon smartphone avec moi pendant une séance en carrière  (déjà parce que je n'ai pas de poche où le stocker, ensuite parce que je ne tiens pas à le casser en cas de chute...). En revanche, je le prends avec moi pendant les balades (ça peut toujours servir en cas de problème...) et j'en profite donc pour lancer Decathlon coach qui me permet d'obtenir le parcours quasiment exact de notre sortie et ainsi de connaître la distance de celle-ci. De plus, je peux ajouter manuellement quelques informations sur les séances en carrière, ce qui me permet d'avoir une vision globale de ma pratique du sport (fréquence, durée, ...)

La pratique sportive avec Décathlon coach...

De l'aviron au parapente en passant par le cyclisme ou le fitness, ce sont pas moins de quarante-six sports qui sont actuellement proposés par l'application. De quoi satisfaire le plus grand nombre de pratiquants.

De nombreux paramètres peuvent être pris en compte : vitesse, dénivelé (positif et/ou négatif), calories dépensées, temps, kilométrage... auxquels on peut ajouter des paramètres physiques en associant à l'application un capteur cardiaque, une montre ou une balance connectées.
En ce qui me concerne, je m'intéresse essentiellement à la distance parcourue, au dénivelé avalé pendant ma sortie, voire à l'altitude à laquelle je me trouve. 

Certaines options intéressantes sont disponibles pour évaluer au mieux notre activité sportive. Ainsi, nous pouvons demander à l'application de se mettre en pause automatiquement lorsqu'elle détecte un arrêt de notre part. On peut aussi bénéficier d'un retour vocal nous indiquant par exemple chaque nouveau kilomètre parcouru...

... Et son analyse

Décathlon coach nous permet d'analyser notre séance en dressant un bilan de celle-ci : distance parcourue, vitesse moyenne, calories dépensées, dénivelé, courbes d'altitude et de vitesse, détails par kilomètres....

La plateforme permet également d'obtenir une vision globale de sa pratique sportive, en ajoutant par exemple manuellement les séances qu'on n'a pas enregistrées avec l'application (on manquera alors de certaines données, mais le temps de la séance non enregistrée sera pris en compte dans le cumul de notre pratique).
On peut ainsi repérer sur le calendrier la fréquence de nos activités.
Décathlon coach analyse notre pratique sur la semaine, le mois ou l'année selon différents paramètres.
Ici, le temps passé à faire du sport depuis que j'ai l'application, toutes disciplines confondues

Elle nous donne enfin la possibilité de suivre notre évolution physique au fil de notre pratique (courbe de poids, évolution de la masse musculaire ou graisseuse si on a la possibilité de la mesurer, étude de la fréquence cardiaque si on utilise un capteur cardiaque...). Un aspect intéressant si notre objectif est de gagner en muscles, de perdre du poids ou encore d'améliorer son cardio.


En quoi l'application peut-elle motiver à pratiquer plus de sport ?

Une application sportive, c'est bien. Encore faut-il réussir à se motiver à faire du sport !

 En utilisant un système d'ON, Decathlon coach nous encourage dans notre pratique. Les ON, ce sont des points qui permettent de mesurer la quantité d'activité physique que l'on fait. Ainsi, le site conseille d'atteindre 700 ON par semaine. On peut alors avoir envie d'effectuer une séance supplémentaire pour atteindre cette limite.

La mise en place d'objectifs communautaires, de comparaison de notre pratique avec celle d'amis peut aussi nous pousser dans la bonne direction. On sait qu'il est toujours plus difficile de se motiver lorsqu'on est seul. La plateforme de Decathlon a ainsi trouvé le moyen de ne plus nous laisser évoluer totalement en solitaire..

Par ailleurs, des programmes d'entraînement sont gratuitement proposés par l'application, notamment en course à pied ou en marche (sportive ou nordique). On peut ainsi apprendre à se remettre progressivement au jogging avec un programme évolutif, ce qui nous évite de faire n'importe quoi en se lançant dans une course de 30 minutes alors qu'on n'en a pas encore les capacités !

Enfin, un bilan global permet de bien se représenter les choses, de manière ludique et de nous fixer des objectifs supplémentaires. Par exemple, la distance parcourue est comparée à la distance qu'il nous reste à parcourir pour traverser l'Europe.
Grâce à mon activité physique, j'ai déjà éliminé 30 méga hamburgers.... Rien que ça !

Mais il y a quand même quelques petites choses à améliorer...

En effet, lors de mes différentes balades à pied ou à cheval, j'ai décidé d'évaluer la distance parcourue à l'aide de cartes et de la comparer à celle donnée par l'application. La plupart du temps, Decathlon coach donne une distance supérieure à celle réellement parcourue (de 500 mètres à 2.5 kilomètres sur des sorties de moins de 10 kilomètres, ça peut faire beaucoup...)

L'utilisation de la pause automatique m'a semblé aussi un peu problématique avec un léger décalage entre la reprise de l'activité et la remise en route de l'application.

Et pour l'équitation, en quoi c'est intéressant ?

Parce qu'il faut quand même reconnaître que c'est le sport qui nous intéresse toutes et tous. Alors est-ce vraiment utile de télécharger cette application lorsqu'on est à dos de poney ?

En carrière, cette application me semble bien inutile. J'ai dérogé à la règle sur ma dernière séance de dressage, et voici le bilan qu'on obtient :
Un tracé très brouillon, n'est ce pas ? Les courbes de vitesse en revanche peuvent nous aider à avoir une idée de la proportion de temps de travail et de temps de repos au pas au cours de notre séance. Mais il faut avouer qu'il existe des capteurs spécifiques à l'analyse d'une séance d'équitation qui sont beaucoup plus performants et adaptés (on pense notamment au capteur Motion d'Equisense)

En revanche, cette application peut intéresser les amateurs d'extérieur qui auront ainsi un bon bilan de leur balade ou randonnée à cheval.

Le(s) mot(s) de la fin...

J'ai comparé Décathlon coach avec l'application plus connue Runtastic. Même si Runtastic semble donner un kilométrage plus précis (alors que les deux applications s'appuient sur les cartes de Google Maps...), je ne l'utilise que très peu : les interfaces sur smartphone et sur ordinateur sont beaucoup moins agréables à mon goût. De plus, lorsque la connexion internet est interrompue (ce qui est assez fréquent au-dessus des 1500 mètres d'altitude), la séance n'est pas forcément enregistrée et l'activité s'interrompt et n'est pas reprise automatiquement au retour d'une connexion plus favorable.
Une connexion Internet plutôt faible modifie fortement le parcours de la balade du jour...
Si vous avez déjà testé l'application, ou si vous décidez de le faire, n'hésitez pas à me donner vos retours et avis sur celle-ci !

Aucun commentaire

Publier un commentaire