[J'ai testé #5] Comparaison : Sac de pansage VS boîte de pansage

30 oct. 2015


Je vous avais présenté le sac de pansage que j'utilise (et qui n'est visiblement plus disponible), comment je l'organisais (organisation qui a d'ailleurs évolué depuis) et ce que j'en avais pensé après quelques semaines d'utilisation. J'ai depuis profité d'un bon de réduction chez Décathlon pour investir également dans une boîte de pansage pour diverses raisons (je me suis orientée vers la GB 500 qui me semblait un bon modèle pour le matériel dont je dispose, la GB 700 me paraissant beaucoup trop imposante pour l'utilité que je peux en avoir).
Après avoir testé sac et boîte de pansage, j'ai décidé de vous faire un comparatif de ces deux produits pour lister les avantages et les inconvénients de chacun et, peut-être, vous orienter sur un futur achat.

Tableau comparatif du sac Vanity avec la boîte GB 500


SAC DE PANSAGE
BOÎTE DE PANSAGE
Modèle
Sac de pansage Vanity (Fouganza)
 Sac de pansage Vanity Fouganza
Sac de pansage Vanity Fouganza

GB 500 (Fouganza)
Boîte de pansage GB 500 Fouganza
Boîte de pansage GB 500 Fouganza

Contenance
Mon matériel de pansage, mes gants, une boîte contenant quelques friandises, un licol + longe ou une bombe.
Mon matériel de pansage, mes gants, une boîte contenant quelques friandises
Organisation
LE(S) + :
On peut y trouver un certain nombre de poches de tailles variées, ce qui permet une organisation plus facile : j'ai ainsi une poche pour les étrilles, une pour les brosses, une pour les sabots et une pour la boîte de friandises.
Sac de pansage Vanity Fouganza
Des scratchs permettent également de maintenir droit des flacons.
LE(S) - : 
Les séparations entre les poches sont plutôt souples ce qui peut engendrer un mélange des brosses pendant qu'on transporte le sac.
LE(S) + :
Un petit compartiment sur le dessus de la boîte dans lequel je place le matériel que j’utilise le plus : étrille molle, bouchon, brosse douce, cure pied, brosse à sabot. Ceci m’évite d’avoir à fouiller au fond de la boîte.
Sur le côté, je place les objets dont je peux avoir besoin afin de les attraper facilement (gants, mouchoirs, friandises...)

Boîte de pansage GB 500 Fouganza
LE(S) - :
Pas d’autres compartiments, les brosses sont donc placées un peu en vrac dans le fond de la malle.
Boîte de pansage GB 500 Fouganza

Transport
La grande anse permet de porter le sac en gardant ses deux mains disponibles
Une seule petite poignée, nous avons donc toujours au moins une main occupée.
Résistance
Sac en tissu, il est donc facilement déformable et résiste ainsi moins aux chocs.
Il a également une moins bonne imperméabilité : on ne peut donc pas le poser facilement par terre sur sol humide et/ou boueux
Bonne résistance à la pluie/la boue ainsi qu’aux chocs, ce qui assure une meilleure protection de ce qui s’y trouve, notamment lorsqu’on transporte des flacons par exemple.
Cependant, les fermoirs ne sont pas réputés pour être très solides (à voir sur du long terme)
Entretien
Le filet présent au fond du sac permet d’éliminer facilement la poussière, le sable… sans avoir à vider le sac.
Sac de pansage Vanity Fouganza
En revanche, on doit le passer à la machine pour le nettoyer correctement, notamment pour en laver l’extérieur.
Il est nécessaire de la vider en intégralité pour en nettoyer l’intérieur, mais elle se lave facilement, à l’aide d’un jet d’eau et éventuellement d’une éponge.
Rangement
Le sac tient peu de place une fois vide, on peut le replier un peu, il se range donc assez facilement dans le tiroir d’une commode par exemple.
Plein ou vide, la boîte tient toujours la même place et ne peut donc pas se ranger aussi facilement que le sac

Bilan :

Chacun de ces deux éléments présente à la fois des avantages et des inconvénients.  Je pense, de mon côté, alterner l'utilisation des deux en fonction de la météo : j'apprécie les possibilités d'organisation que m'offre mon sac et du nettoyage facilité de l'intérieur de celui-ci. Cependant, son manque d'imperméabilité m'empêche de le poser en extérieur en cas de sol humide. Je suis donc obligée de le laisser dans l'écurie et d'aller y chercher mes brosses quand je panse à l'extérieur (ce qui n'est pas foncièrement très gênant mais qui limite du coup le temps que je peux passer auprès du cheval avec lequel je vais travailler). En cas de météo peu clémente le jour J ou dans les jours qui ont précédé ma séance, je pense donc me tourner vers la boîte de pansage.
(Pour plus de commodités et pour m'éviter d'avoir à transférer mes affaires de l'un à l'autre chaque semaine, je pense que je vais garder la GB500 pour l'automne et l'hiver et me tourner vers le Vanity au printemps et en été... parce que bon, j'ai quand même un petit côté paresseux, il faut se l'avouer !)


Et de votre côté, êtes-vous plutôt sac ou boîte ?

Aucun commentaire

Publier un commentaire